Archives du mot-clé fonctionnaire

Cumul d’activités par un fonctionnaire sans autorisation : gare aux conséquences !

Les agents publics (fonctionnaires et contractuels) doivent se consacrer uniquement à leur emploi dans la fonction publique.

Pour cette raison, et hormis les cas où les activités sont expressément interdites ou librement autorisées, les textes soumettent le cumul d’activités à l’obtention préalable d’une autorisation, avec examen préalable du projet par une commission de déontologie.

Il est rare que des décisions de justice soient rendues en la matière.

Le Conseil d’État vient cependant de rappeler, dans le cadre d’un contentieux en matière disciplinaire, que la demande de remboursement des sommes perçues sans autorisation par le fonctionnaire ne constitue pas une sanction disciplinaire.

Lire la suite

Refus de poste après une demande de réintégration : quid des indemnités chômage ?

Sauf lorsque les nécessités du service s’y opposent, le fonctionnaire peut être placé à sa demande en disponibilité pour convenances personnelles.

Cela signifie concrètement qu’il est, durant une période maximale de trois ans (renouvelable) placé temporairement hors de son administration.

Pendant ce temps, le fonctionnaire ne perçoit pas de traitement et cesse de bénéficier de ses droits à l’avancement et à la retraite.

Lire la suite

Faute disciplinaire du fonctionnaire : comment doit être déterminée la sanction ?

Les fonctionnaires ont des droits, mais également des obligations.

Ainsi, lorsqu’ils commettent des faits qualifiables de fautes disciplinaires, ils encourent une sanction disciplinaire.

Cependant, l’employeur public doit respecter, outre des garanties procédurales, certains principes dans la détermination de la sanction.

Un arrêt de la cour administrative d’appel de Versailles vient de les rappeler.

Lire la suite

L’insuffisance professionnelle s’apprécie par le travail !

Par Marie-Line BOURGES-BONNAT

Avocat

worker

Le principe :

 

Le licenciement d’un agent public pour insuffisance professionnelle implique que l’agent soit placé en position de travail.

Si ce postulat apparaît évident, le conseil d’État a dû le rappeler dans un arrêt du 14 octobre 2015.

Lire la suite